Innovation sociale – Exemples – Echecs

J’ai déjà eu l’occasion de souligner l’intérêt qu’auraient les politiques publiques de se servir de l’échec comme d’un outil d’amélioration des programmes sociaux. En voici un exemple.

Au début de son mandat, le maire de New York, M. Bloomberg s’est demandé comment traiter les problèmes sociaux rencontrés par la Ville d’une manière plus efficace et plus innovante. A ce titre, une de ses premières décisions fut la création du Center for economic opportunity au sein de son administration. Sorte de laboratoire social, le CEO avait pour vocation d’élaborer et de conduire des programmes sociaux sur les questions les plus difficiles et les plus pressantes de la Ville.

L’originalité de cette agence tient donc aux sujets qu’elle traite (sans-abrisme, décrochage scolaire chez les enfants pauvres, prévention sanitaire des femmes monoparentales…) mais également à la manière dont ces sujets sont abordés. En effet, plutôt que de penser de haut en bas, le CEO a pour mandat explicite de favoriser les collaborations entre les différentes agences de la Ville et les acteurs sociaux (collaboration) mais également de diversifier les modes de financement (public/privé).

Les programmes qui en ressortent présentent ainsi trois des critères de l’innovation sociale: traitant d’un besoin non satisfait (identification), le CEO a l’obligation de co-construire des solutions plus efficaces (performance), et d’en faire la démonstration (évalution).

Ce n’est cependant pas les programmes du CEO que je souhaite ici évoquer (j’y reviendra plus tard) mais d’une autre initiative intéressante prise par cette même administration.

Pour lutter contre l’augmentation du taux d’obésité de la population New Yorkaise, M. Bloomberg a imposé voilà quelques années à tout vendeur de nourriture à emporter d’indiquer, dans la même taille de police que le prix, le nombre de calories contenues dans l’aliment. L’hypothèse sous-jacente renvoit à une conception des politiques sociales dites de « paternalisme libertaire », c’est à dire que, sans contraindre en rien la liberté individuelle, les pouvoirs publics tentent d’influer le comportement en l’informant sur le meilleur choix envisageable. Elle induit par conséquence une conception d’un individu rationnel qui, disposant de l’information, serait disposé à prendre la meilleur décision pour lui-même. On en retrouve traces évidemment dans la réglementation en faveur du respect de certaines normes environnementales, des indications sur les paquets de cigarettes (même si l’application de taxes implique elle-aussi une autre forme de désincitation). C’est, plus largement, ce que deux chercheurs, Thaler et Sunstein appellent dans leur ouvrage de référence, des « nudges ».

De fait, l’obligation adoptée par la ville de New York est une forme particulièrement légère de nudge mais il était cependant intéressant de voir si de telles mesures étaient susceptibles ou non de modifier les comportements de consommation de la population, en particulier de la population à faibles revenus, plus exposée au risque d’obésité que la moyenne.

Les résultats, publiés récemment et repris dans le New York times, sont sans appel: la simple indication ne modifie en rien les habitudes de consommation des publics cibles. Est-ce un échec? clairement oui mais il en ressort à la fois que la simple information ne suffit pas à inciter les personnes à se prémunir d’un risque d’obésité et que l’action publique doit par conséquent être plus incitative, plus directive.

Voilà comment une innovation sociale, râtée en l’espèce, contribue cependant à nourrir une meilleure connaissance des publics et à modeler l’action publique à venir.

3 réponses à “Innovation sociale – Exemples – Echecs

  1. Pingback: Echouer pour réussir « Morgan Poulizac·

  2. Pingback: Nudge du jour « Morgan Poulizac·

  3. Pingback: Nudge du jour et autres trucs sanitaires « Morgan Poulizac·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s