On souffle – Brad Mehldau

Brad Mehldau est non seulement un des meilleurs pianistes de jazz de son époque, c’est aussi mon préféré et, bonne fortune, il vient de sortir un disque live solo, enregistré l’année dernière à Marciac.

Il est suffisamment rare que j’aille au concert pour indiquer que j’avais pu l’entendre dans le même programme au Châtelet, en solo, tout comme lui, et qu’il m’en était resté un intense souvenir. Si ces deux derniers disques (en grand orchestre et en duo avec A.S. Von Otter) pouvaient un peu décontenancer, voire décevoir, le live à Marciac est vraiment un grand disque.

Plaisir supplémentaire, voici une dégustation « verticale » de Lilac Wine (normal pour du vin…), dont une version se trouve sur le live, par B. Mehldau, Jeff Buckley et Nina Simone.

– la version de Nina Simone sur le disque Wild in the Wind (1957): ici

– la version de Brad Mehldau (2010) (accessible via deezer)

– la version de Jeff Buckley (1995)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s