Morgan Poulizac, conseiller de Barack

Tandis que j’écrivais le billet consacré au Social Bond, Barack, lui, proposait aussitôt de le mettre en oeuvre. L’administration américaine a ainsi décidé de consacrer 0,003% du budget à la mise en oeuvre de programmes pilotes, soit 100 millions de dollars. Les détails ici et .

Evidemment, cela fait peu, mais, inscrit dans le budget, ces dollars n’en revètent pas moins une signification forte. Imagions un instant que soit décidé au niveau français qu’une fraction du budget sera désormais flêchée vers des projets d’innovation sociale, pour, disons, quelques dizaines de millions d’euros.

Caressons le fantasme que les Etats membres s’accordent pour, collectivement, consacrer une partie de leurs dépenses, disons, 0,3%, à la mise en oeuvre de programmes sociaux innovants et évalués comme tel. Il faudrait bien sûr s’assurer que le grisbi n’est pas capté par quelques technocrates bien intentionés, qui, d’accord avec eux mêmes (ce qui est reconnaissons-le après tout une qualité et même un avantage), décident seuls de l’affectation de cette somme.

J’avoue cependant qu’il me reste de la marge avant de pouvoir classifier ce blog d’érotique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s