Yunus superstar

M. Yunus a beau être en difficulté au Bangladesh, il n’en demeure pas moins une superstar dans les pays développés. Il faut admettre que la contribution de Yunus au développement de son pays, parmi les plus pauvres de la planète, est considérable même si on peut encore douter de l’impact du microcrédit pour combattre, à terme, la pauvreté.

 

La Grameen existe depuis peu aux Etats-Unis, notamment à New York où elle essaie de reproduire le modèle du Bangladesh (elle n’a levé pour le moment que 250 000 dollars pour des microcrédits professionnels). Je suis pour ma part assez sceptique sur la transférabilité de cet outil dans les pays développés, en particulier parce que je sais pas si nous sommes tous des entrepreneurs dans l’âme.

Les Américains, eux sont babas et déroulent la grosse artillerie de communication pour imposer l’idée. Voici la bande annonce d’un documentaire sur Yunus annoncé pour la fin du mois. Ridicule? non, simplement naïf.

 

2 réponses à “Yunus superstar

  1. Pingback: Yunus s’explique « Morgan Poulizac·

  2. Pingback: Des liens pour les lire « Morgan Poulizac·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s