La créativité fiscale des entreprises américaines

Tandis que les Etats-Unis sont déchirés comme jamais sur la stratégie à adopter pour réduire les déficits, ça commence à barder de tous les côtés. Tout d’abord il y a eu l‘affaire du Wisconsin où le gouverneur, républicain, avait décidé de trancher dans le lard en coupant au sabre clair dans les effectifs et les droits sociaux des fonctionnaires de son Etat.

On prépare maintenant les prochaines élections et il n’est pas un candidat républicain, qui, pour s’attirer les faveurs des partisans du tea party, ne promette de réduire les salaires dans la fonction publique. Le plus spectaculaire d’entre eux, Rick Scott, gouverneur de la Floride, promet non seulement de réduire le budget de la Floride, mais vient d’être mêlé à une vaste escroquerie à l’assurance maladie (le programme Medicaid en l’espèce) en ayant couvert des pratiques de surfacturation dans l’hôpital, un établissement à but lucratif (ce qui est rare aux Etats-Unis), qu’il dirigeait.

Heureusement, il n’y a pas que les fonctionnaires qui trinquent et les médias font dans ce pays un peu leur boulot. Après avoir révélé que GE ne payait pas d’impôts sur les sociétés, le site Daily Beast vient de publier un florilège de 15 grosses entreprises aux pratiques fiscales créatives. Impressionant.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s