Réforme du capitalisme

« dis donc, il est chouette ton power point! »

C’est un thème furieusement à la mode, on en discute à la montagne (Davos), à la plage (TED), dans les think tank et même chez mon dentiste, qui est pourtant très bête.

On constate, avec amusement, que les experts qui enseignaient voilà 15 ans comment maximiser les profits d’une entreprise, donnent désormais des leçons de shared value. Cela devient même presque indécent quand le topo vient d’un directeur de McKinsey. McKinsey a été à la manœuvre dans l’évolution du capitalisme vers ses principales dérives, ce qui n’est après tout pas très grave. Ce qui l’est plus c’est qu’aujourd’hui, son directeur prétende désormais donner ses éclairages sur l’avenir du capitalisme. Si l’honnêteté valait autant que l’opportunisme, on aurait pu supposer que les directeurs de cette entreprise se reconvertissent en vendeurs d’esquimaux. Pourtant, las, les revoilà, prêts à donner du conseil en stratégie aux entreprises qui le souhaiteraient.

Le résultat est un papier, à l’honneur sur le site de la harvard business review. En trois tirets – le papier ayant les mêmes qualités qu’un power point de la dite entreprise, c’est à dire creux et bien fait – voici les principales idées.

Il faut que les entreprises pensent à long terme et tourne le dos au court-termisme. Cela vaut pour les décisions stratégiques des entreprises mais aussi pour le système financier. En effet tandis que la durée moyenne de détentions de dérivés étaient dans les années 1970 de 7 ans, elle n’est plus aujourd’hui que de 7 mois. De même, l’activité de spéculation représentent près de 70% de l’activité boursière totale. Pourquoi pas.

Il faut amener « la perspective des parties prenantes au sein même de la stratégie des entreprises » (je vous rappelle que nous sommes dans le monde du conseil) Derrière cette formule ésotérique se cache des choses assez simples:

Créer des nouveaux produits et des nouveaux marchés

Il y a trois ans, Verizon a développé un téléphone destiné aux personnes âgées et aux handicapées. Elle a depuis lors vendu 400 000 téléphones et a doublé la consommation des personnes âgées.

Mener à bien l’efficience opérationnelle

Durant les dernières années, Walmart a cherché à réduire les déchets de ses emballages. Le distributeur estime qu’il économisera de ce fait 12 milliards de dollars sur la période 2008-2013.

Motiver et retenir ses employés

Si Novo Nordisk (une boîte de médicament) risque de disparaître en cas d’éradication du diabète, elle dispose cependant de collaborateurs très motivés, ce qui lui a permis de prendre 70% du marché chinois.

……

Je vous passe les détails sur la gouvernance, le mode de rémunération des patrons. Bref, une belle et bonne soupe de consultants, alliant imprécations macroéconomiques et recettes de gouvernance, soupe pas mauvaise au demeurant mais déjà un peu réchauffée. Avant de promettre le nouveau capitalisme, nous aurions tellement aimé entendre, lire et comprendre pourquoi des entreprises aussi richement dotées en neurones que peut l’être McKinsey, ont pu à ce point se planter de A à Z pendant vingt ans.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s