Pourquoi les Français n’aiment pas le capitalisme?

Moins de 10% des Français considèrent que le capitalisme est le meilleur système économique. Le Medef a du souci à se faire. J’ai causé assez souvent de la crise de confiance des Français envers leurs institutions. Je reste cependant frappé par le rejet quasi unanime du mode de production économique qu’est le nôtre.

Des raisons? L’attachement viscéral et la place qu’occupe le secteur public dans le paysage institutionnel, attachement paradoxal puisqu’au même moment les Français jouent les grincheux quand il s’agit d’exprimer leur confiance vis à vis des services publics.

Le capitalisme lui-même qui, en France plus qu’ailleurs, est un joujou qui se transmet en héritage plus que l’oeuvre d’un effort.

Les médias, sans doute, dangereusement hostiles aux entreprises dans certains cas, bêtement admiratifs dans d’autres.

L’Etat qui, de manière déraisonnable, s’est développé en opposant les fonctionnaires aux autres travailleurs, véhiculant l’idée saugrenue selon laquelle il serait plus louable d’oeuvrer pour l’intérêt général que pour la croissance économique.

Plus largement cependant, le rejet du capitalisme, principe économique de création de richesse et d’opportunités, coupable souvent, responsable jamais, souligne combien la France est en train de crever de sa paralysie sociale. On en recause après l’apéro.

Publicités

Une réponse à “Pourquoi les Français n’aiment pas le capitalisme?

  1. Pingback: Pouvoir d’achat : la course à l’échalotte « Morgan Poulizac·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s