Groupon et sur sa signification

Le site Groupon, qui permet de négocier collectivement des réductions marchandes, est l’entreprise qui a connu le plus rapide développement de l’histoire économique. Créée il y a quelques mois seulement, l‘entreprise valait déjà au début de l’année 1,5 milliards de dollars, générant des revenus de plus de 500 millions.

Il est désormais commun de voir apparaître des entreprises qui, parties de rien et avec rien, accumule des richesses extravagantes et atteignent des valorisations renversantes. Comme Facebook, Twitter, Groupon redéfinit les principes de croissance capitalistique. Quand la plupart des entreprises se bâtissaient en décennies, en générations, elles accèdent à la notoriété et au succès en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

Le succès de Groupon souligne combien les gens sont disposés à utiliser du temps disponible pour trouver des bonnes affaires. L’ocde a montré que les Français passaient en moyenne 31 minutes à faire leur course par jour. Ils en passent plus encore à négocier des tarifs. L’autre changement lié à l’émergence de Groupon est plus subtil. En proposant aux consommateurs de se fédérer pour acquérir des biens à prix négociés, le site redessine assez profondément la manière dont on distribue et on vend des biens. Tandis que notre consommation était jusqu’alors déterminé par les choix effectués par d’autres, comme c’est typiquement le cas dans la grande distribution, les consommateurs deviennent maintenant ceux qui décident, renversant l’équilibre des forces entre les vendeurs et les acheteurs.

« Le pouvoir de la masse », s’il n’est pas certain que Groupon confère une conscience aux individus qui l’utilisent, il semble tout de même devenir un formidable engin de pression sur des marques. Imaginons, un instant, que Groupon propose à ses utilisateurs de lier certains actes d’achat non plus à un moins (moins cher) mais à un plus (plus responsable). Imaginons que le site propose de noter les entreprises et qu’il laisse aux consommateurs la possibilité d’orienter leur choix selon le comportement de la marque….

Deux choses donc: d’une part, Groupon, en donnant vie à des communautés immatérielles de consommateurs, mues par l’attrait de la ristourne, réalise l’un des potentiels de la mobilisation en ligne et, à plusieurs, on pèse souvent plus que seul. D’autre part, il souligne l’impact potentiel de ces formes de mobilisation : elles peuvent exister pour des causes sociales (c’est notamment le cas du site LivingSocial), elles pourraient être déclinées y compris sur Groupon, au moins contre les entreprises peu correctes.

 

Publicités

2 réponses à “Groupon et sur sa signification

  1. Pingback: Liens pour les lire : groupon, pognon, dépression, innovation « Morgan Poulizac·

  2. Pingback: Riche actualité mais pas le temps alors on fait des liens « Morgan Poulizac·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s