On souffle : Gus van Sant

Le dernier film de Gus van Sant est sélectionné à Cannes. J’avoue ne pas être à proprement parler fan de ces films. Voici cependant une oeuvre de jeunesse, un court film en 16mm, basé sur un récit de Burroughs, « DE, doing easy », un peu halluciné, comme son auteur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s