On souffle et on se tait: John Cage

John Cage est à la fois surestimé et sous-estimé. Surestimé par ceux qui en font un étendard de la modernité, sous-estimé par ceux qui en font un simple poseur. J’avoue me situer entre les deux.

Un court film, malin et un peu facile sur le son, le silence et la stupidité, avec John Cage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s