Nul ne peut battre la mort

Extrait du film Gummo

Pour pâques, il y a des oeufs (qui réjouissent mes nièces) et puis il y a Bach. Extrait de la cantate du premier jour de Pâques, BWV 4, « Christ lag in Todesbanden » , Den Tod niemand zwingen kunnt par Koopman et sa bande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s