Ma vie dans un clip, suite

On ne peut être que surpris de l’engouement récent mais certain des histoires de fesses de la classe politique. Passée la question, loin d’être anodine je l’admets, de déterminer si certains actes revêtent un caractère criminel, il n’en reste pas moins surprenant qu’il ne se passe désormais plus un jour sans qu’une nouvelle révélation ne vienne entacher les manchettes.

Soit dit en passant, la récente déclaration de Luc Ferry n’avait en soi rien de nouveau puisque même un petit conseiller technique comme moi était parfaitement au courant de la rumeur concernant cet ancien ministre.

Toujours est-il, et si on prend un peu de recul, pas évident de savoir ce qui se joue là. Plusieurs pistes. Nouvel acte dans la longue disqualification de la classe politique: d’abord les conflits d’intérêts (l’intérêt général servant un intérêt personnel), aujourd’hui les histoires de quéquettes (l’intérêt général servant le plaisir individuel), ne manquerait plus que d’apprendre que certains hommes politiques n’ont de convictions que celles qui leur permettent de gagner une élection. On voit cependant clairement deux risques poindre. Le premier étant celui de la crédulité: en quoi les hommes politiques seraient-ils radicalement différents des autres individus? le second celui d’un pudibonderie : que l’espace public soit bien propre, mes vices n’en seront que plus tolérables.

J’admets que le problème en soulève de très nombreux autres, mais il est tout à fait troublant de ne plus être personnellement capable d’apprécier la distance qui nous sépare des évènements, d’être à la fois trop près (du ragot, de l’actualité immédiate) et trop éloigné (de l’action publique).

En attendant de comprendre quelque chose, vite, ma vie dans un clip avec le groupe Erasure.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s