Pauvres ignorants

Voilà un papier qui passerait presque inaperçu en France mais qui agite le bocal de la communauté académique américaine. Son objet, la perception des bénéficiaires des programmes sociaux américains de ces mêmes programmes. Il en ressort qu’une majorité ne semble pas remarquer qu’ils bénéficient d’une aide de l’Etat, que ce soit sous la forme d’une dépense fiscale, d’un crédit d’impôt ou de programmes plus visibles tel que le Food Stamp (équivalent de notre rSa, en beaucoup sommaire toutefois).


Certains, comme cette journaliste du New York Times, considèrent que les personnes pauvres seraient « volontairement ignorantes » de l’existence de ces programmes, notamment pour ne pas laisser paraître qu’elles seraient prêtes à les sacrifier pour contribuer à la réduction des dépenses publiques, d’autres en revanche estiment spécieux la mise sur le même plan de transferts sociaux directs et indirects dans un Etat où les services publics sociaux se réduisent à une peau de chagrin. L’actualité d’un tel débat tient évidemment à la remise en cause actuelle aux Etats-Unis du programme du medicare et du medicaid  (celui-ci étant une version très dégradée de notre CMU) et de la proposition d’en faire une assurance obligatoire et non plus un droit universel.

On revient donc au partage ancien mais chronique entre ceux qui pensent utile de responsabiliser les bénéficiaires des programmes sociaux et ceux qui au contraire considèrent que ces programmes constituent en tout état de cause un filet de sécurité pour chaque individu.

On pencherait spontanément pour la seconde lecture même si, à l’usage, et pour le coup dans un style très français, on constate que les dispositifs sociaux sont tellement nombreux, complexes et évolutifs (voire à ce sujet les dispositifs du service public de l’emploi ou de l’aide sociale facultative) qu’ils en deviennent illisibles pour certains (y compris des praticiens de mon espèce), exposés à des phénomènes de non-recours massifs (là, on est clairement dans le champ du service public de l’emploi), et susceptibles de perdre toute efficacité à mesure de leur développement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s