14 juillet – le lendemain

Eva Joly a eu la curieuse idée de proposer la suppression le défilé du 14 juillet et de le remplacer par un défilé civique ou je ne sais quoi. Eva s’prendre une taule à la présidentielle si elle commence déjà à « démagoger » avant les vacances.

Symbole pour symbole, le défilé du 14 juillet signe l’attachement d’une nation (notion contestable certes) à son armée. Celle qui défend, protège la population et ses valeurs. Vouloir y renoncer, c’est non seulement faire preuve d’un anti-militarisme un peu primaire mais c’est surtout oublier que la nation n’existe pas seulement par une union des volontés mais aussi par les instruments de violence légitime dont dispose l’Etat.

Ce ne serait pas si grave si cela ne semblait prédire un festival hivernal de propositions sans fondement et du concours à qui sortirait la plus grosse. Le 14 juillet a sans doute quelque chose de fondamentalement archaïque, pour ne pas dire plus, vouloir lui substituer un défilé de la citoyenneté (en vélo évidemment), c’est typiquement écolo, c’est à dire très sympathique mais franchement inutile.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s