Procrastination – suite

Le problème de la procrastination est qu’elle semble s’immiscer malgré tous nos efforts de l’évacuer. A chaque jour sa peine et sa procrastination.

Formidable sujet d’étude ou drame national, la procrastination n’a pas la place qu’elle mérite dans nos débats et il est grand temps temps que j’en remette une couche.

Deux études récentes nous apportent de nouveaux éclairages sur ce sombre mal. Une première tend à montrer qu’un moyen utile pour réduire l’impact négatif de la procrastination et de se pardonner d’en souffrir. Autrement, ceux qui admettent avoir un peu procrastinés mais qui ne s’en accablent pas souffrent moins de cette dernière et parviennent à plus facilement la surmonter.

Une autre, plus classique montre que certains comportements addictifs (jeu, alcool….) sont régulièrement associés à des tendances procrastinantes (tiens donc).

Allez en prime, un exercice ridicule, en images, pour combattre la procratisnation….

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s