Samu social, suite

Quelques mots pour relever la tonalité plutôt modérée des commentaires qui ont suivi la démission de Xavier Emmanuelli à la tête du Samu social.

Benoît Apparu, qui malgré un opportunisme dérangeant (les services du ministère ont été contraints de poser une moquette tant ses dents rayaient le parquet de son bureau), n’a sur le fond pas tort de dénoncer le caractère inadapté de l’hébergement d’urgence pour un grand nombre de situations des personnes se retrouvant à la rue. Mieux vaut en tout état de cause lâcher la bouze au mois de juillet qu’au début de l’hiver et à 6 mois de la présidentielle.

Libération, sous la plume d’un des bons connaisseurs de la question du sans abrisme, est lui aussi relativement nuancé, ne condamne pas comme on pouvait le redouter le gouvernement au registre du fascisme rampant (peut-être aussi par empathie à l’égard du ministre de l’intérieur, toujours hospitalisé pour un sale truc). Il faut cependant noter qu’Emmanuelli n’avait pas que des potes à gauche.

– Enfin, heureuse surprise avec le papier du journal en ligne Youphil, qui se distingue assez souvent par le style ‘école de journalisme » de ses papiers et par son heureuse naïveté mais qui signe là un papier nuancé, équilibré et finalement pas mal du tout sur la question.

– On ne cite pas même LesEchos, toujours aussi juste et bien renseigné.

Pendant ce temps là, Arnaud Lagardère pose dans son château avec sa blonde, en l’occurrence brune, ouf…

 

Publicités
Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s