Civilisations

Rien ne vaut une polémique sur la civilisation pour que les plumitifs d’hommes politiques se lâchent. La tribune de Delanoé décroche la palme, extrait:

Au « bon sens » de M. Guéant, je souhaite que nous opposions le sens- je veux dire la volonté de trouver, à travers les tours et les détours d’une histoire tourmentée, des échos qui se rejoignent pour exprimer une certaine droiture, une certaine ouverture d’esprit et de cœur, un humanisme en somme qui n’est la propriété d’aucun continent ni d’aucun siècle. Sachons en un mot, rester civilisés, garder le sens de la vérité et de la mesure, ne jamais oublier qu’il y a des mots qui, dans la dureté de leurs simplifications, blessent au-delà du supportable. Et l’accumulation des blessures peut avoir des conséquences incalculables. Face à l’amoncellement des nuages du populisme et du ressentiment, souvenons-nous du mot qui ouvre l’essai auquel Paul Valéry a donné, précisément, le titre de Variété : « Nous autres, civilisations, nous savons que nous sommes mortelles ».

On comprend rien, mais ça n’a pas d’importance. Au passage, on pourra toujours regretter l’erreur de citation (il manque un « maintenant » quelque part). Avec ça et la communication sur Paris Métropole, l’hypothèse Fillon et l’incertitude sur sa succession, il y a de la stratégie dans l’air. Et en parlant d’air, voilà le dernier clip de OK GO, chouette/chouette (la voiture est une chevrolet pour ceux qui n’auraient pas bien distingué le logo).

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s