Extension du marché et sexualité

Il n’est pas une personnalité qui n’entende aujourd’hui réformer le capitalisme. Les gourous du management s’y mettent aussi, H. Mintzberg dans Le Monde de lundi, M. Porter dans à peu près tous les journaux économiques. Le sujet n’est de fait pas anodin et les actuels déboires des économies européennes, doublés des scandales qui égrainent l’actualité financière depuis quelques années, suffisent pour ne pas gloser. Il y a beaucoup d’idées sur le sujet, pas toujours d’une folle intelligence. J’avais lu avec intérêt un petit livre de Lukacs, qui indiquait que le principal péril encouru par une société accordant une place trop importante au marché serait de confiner l’individu à un rôle de spectateur, pis, de fabriquer des individus qui ne s’engageraient plus.

Tout ça pour indiquer un dossier tout à fait remarquable réalisé par la Boston review sur la question du marché, je recommande notamment vivement la lecture du papier introductif de M. Sandel (Harvard) sur ce qui peut s’acheter, ne peut pas s’acheter (l’amour), et ce qu’on ne devrait pas acheter (les développements sur les cadeaux versus de l’argent sont particulièrement judicieux) bref, de ce qu’on fait de la morale quand on peut avoir le marché.

Esprit d’escalier, si on ne peut pas acheter l’amour, le plaisir quant à lui fait l’objet de transactions régulières. The Guardian signale une très forte hausse des ventes de bustiers en Ukraine en préparation de la coupe d’Europe de Football, au risque de la confondre avec la coupe des clubs morpions. N’étant pas amateur de foot…..

Esprit d’escalier toujours, Alain de Botton, un essayiste anglais qui a le talent de ne pas trop se prendre au sérieux et qui est chauve (deux qualités qui me sont particulièrement chères), vient d’annoncer la publication prochaine d’un livre sur le sexe – dont le titre, « how to think more about sex », en fait pratiquement mon frère. Je n’ai pas encore réussi à le commander (saleté d’amazon), mais j’en ferai la lecture quand j’en aurai fini avec les hermaphrodites.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s