Deux bonnes raisons de pas désespérer : le développement des micro-assurances dans les pays en voie de développement et Pina Bausch

– voilà pour les assurances (New York Times), à classer dans la catégorie des innovations sociales qui marchent

– voilà pour Pina

hein….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s