Pour un budget de combat, rien ne vaut une armée mexicaine

Le changement dans la continuité, l’article des Echos sur les effectifs des cabinets ministériels ne manque pas de piquant puisqu’on constate une remarquable continuité dans le nombre de collaborateurs dans les cabinets ministériels avec la précédente mandature. Sans démagogie, aucune, il semble néanmoins que la présidence normale ne semble pas avoir touchée les nouveautés introduites par le précédent gouvernement, autrement dit un exécutif qui gouverne sans nécessairement s’appuyer sur les administrations en place.

Du coup et sans mauvais esprit, il vaut la peine de regarder attentivement le jaune budgétaire (ici) consacré aux moyens affectés aux cabinets et notamment à certains tableaux (les plus croustillants se trouvent autour de la page 50) où on constate que certains cabinets (qui ont sensiblement gonflés depuis le 1er août) ont parfois des personnels de soutiens (assistantes mais aussi petites mains) qui doublent allègrement les effectifs et avec des rémunérations sous contrat et des enveloppes ISP particulièrement confortables…..Incontestables pour certains ministères régaliens particulièrement exposés en temps de crise, on est un tout petit peu plus circonspect s’agissant de ministres dont on se demande à quoi ils occupent leurs journées….

Comme l’indique la synthèse du Projet de loi de finances 2013 « Solidaire et responsable, pour une France plus juste ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s